Comment procéder à l’alimentation d’eau à partir d’un puits ?




Ca y est vous avez enfin passé le cap d’achat. Vous possédez une pompe immergée pour puiser l’eau de votre puits.

Dès lors ce qui vous intéresse, c’est pouvoir utiliser l’eau de ce puits pour faire de vraies économies sur votre consommation courante d’eau de la maison.

Machine à laver, arrosage de jardin… bref des utilisations courantes gourmandes en eau qui allègerait bien votre facture d’eau si celle-ci provenait de votre puits !

À partir d’un puits, l’alimentation d’eau peut se réaliser de différentes façons. En effet, l’installation de pompage dépendra de la profondeur de votre réserver d’eau.

L’alimentation via un puits – inférieur à 8 mètres de profondeur :


Les dispositifs de pompage pour l’alimentation en eau via un puits peu profonds sont bien souvent composés :
D’une pompe à eau de type immergée autoamorçante
D’une unité de contrôle (coffret électrique)
D’un réservoir sous pression (si besoin – à voir en fonction de la consommation de votre habitation)
D’un surpresseur d’eau afin d‘assurer une pression constante à l’ensemble du réseau.

Notez que la pression de démarrage doit être réglée sur le pressostat selon la pression de gonflage du réservoir.

La pompe immergée se mettra en fonction et s’arrêtera uniquement dans les plages de pression paramétrées sur le pressostat ! Selon la taille de votre réservoir à vessie, la pression peut évoluer au fur et à mesure du temps. Il peut ainsi arriver que la pression de démarrage et la pression d’arrête diverge.

L’astuce du pro !

Notez que la pression de l’air au sein du réservoir doit toujours être paramétrée à 0,9 fois la pression e démarrage. Le réservoir à vessie sert de réserve d’eau sous pression. Il permet donc d’éviter les démarrages intempestifs de la pompe et de préserver par la même occasion votre matériel dans le temps.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.