Les différents types d’alarmes de piscine



On recense plusieurs centaines de noyades par an auprès des piscines privées. Quelques minutes d’inattention suffisent pour qu’un enfant tombe dans l’eau et qu’un drame se produise. Pour éviter cela, il suffit pourtant simplement d’installer une alarme piscine.
Les alarmes de piscine les plus courantes

Il existe cinq types d’alarmes piscine disponibles auprès des professionnels. La plus fréquemment utilisée est l’alarme qui s’attache au poignet de l’enfant. L’appareil est relié à une unité de base qui émet un avertissement sonore lorsque l’outil entre en contact avec l’eau. La base est installée à moins de 30m du bassin mais les appareils haut de gamme peuvent s’installer beaucoup plus loin.

L’alarme piscine sous-marine est une version qui peut s’utiliser avec des couvertures piscines. Elles identifient les mouvements sous l’eau et se déclenche automatiquement. Sa présence sous l’eau prévient les fausses alertes fréquentes. 

Autres types d’alarme piscine


L’alarme piscine de surface guette les objets qui traversent la surface de l’eau. Il existe deux versions différentes. La première s’installe au bord de la piscine et envoie un rayon captant les mouvements à la surface de l’eau. La deuxième flotte à la surface.

Un autre type d’alarme peut être posée à la porte d’entrée du bassin. Elle s’active quand la barrière ou la porte où elle est installée s’ouvre sans autorisation. Un code de désactivation est nécessaire avant d’entrer dans la zone du bassin.

Le dernier type est l’alarme piscine barrière ou borne. Des lasers et des miroirs sont utilisés pour délimiter un périmètre autour de la piscine. Elle se déclenche quand une personne traverse dans le champ du rayon.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.