Isolation des vides ventilés

Le vide sanitaire protège de l’humidité, des inondations et du radon. C’est un espace vide entre le sol et le plancher de la maison dont la hauteur varie en moyenne de 50 à 80 cm. Pour assurer la salubrité de votre habitat, il doit posséder un système de ventilation.
Mais les vides ventilés souffrent de déperditions thermiques importantes, il est indispensable de penser à isoler correctement le premier plancher de la maison.

Comment isoler un vide ventilé ?

Pour l’isolation, le choix des matériaux doit se faire avec précaution. Ils doivent résister à l’humidité. Les laines de verre et laines de roche, trop perméables, sont à écarter.

L’isolation du plafond

Pour un vide sanitaire accessible, deux options d’isolation sont à considérer.
  • Les panneaux isolants rigides

La méthode la plus couramment employée consiste à poser des panneaux PUR (polyuréthane) ou PIR (mousse) qui présentent d'excellentes performances et sont moins chers que les plaques EPS ou XPS, constituées de polystyrène.
Ces panneaux étant légers et imperméables, leur pose est facilitée grâce à des systèmes intégrés d’assemblage.
De plus, ils permettent de conserver libre l’espace du vide ventilé.
  • La mousse souple

Dans les constructions anciennes, le vide sanitaire est souvent utilisé pour faire passer toutes les conduites d’eau, de gaz et d’électricité. Installer des plaques dures peut alors s’avérer complexe.
La mousse PUR est une alternative très intéressante dans les travaux de rénovation. La technique par projection de mousse permet de combler tous les espaces. Les ponts thermiques possibles au niveau des joints des panneaux sont évités puisque la mousse, en séchant, forme une seule pièce. La mousse expansée est préconisée sous un plancher en bois.
Son prix est plus élevé mais cette méthode a le mérite d’être très rapidement réalisée.

Isoler le fond du vide ventilé

Le fond du vide sanitaire peut être protégé par des matelas isolants ou le soufflement de billes en PSE (polystyrène). Toutefois, il est préférable de n’user de ces méthodes que si l’espace n’est pas accessible. Leur rendement est nettement moins efficace.

L’avantage de l’isolation

Un gain conséquent sur la consommation énergétique. 10 à 15 % d’économies sur vos factures d’énergie et une sensation de confort intérieur améliorée. Ce sont des travaux vite rentabilisés.
Pour vous assurer une installation correcte, il est conseillé de faire appel à des professionnels. Il est dans certains cas possible de bénéficier d’une baisse de la TVA ou de primes régionales ou autres qui permettront de réduire le prix des travaux.

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.